altVMC double-fluxalt

Ce système permet de limiter les pertes de chaleur inhérentes à la ventilation. Il récupère la chaleur de l’air vicié extrait de la maison et l’utilise pour réchauffer l’air neuf filtré venant de l’extérieur. Un ventilateur pulse cet air neuf préchauffé dans les pièces principales par le biais de bouches d’insufflation. Cet équipement est plus coûteux qu’une VMC simple-flux, mais il permet des économies de chauffage importantes, en récupérant de 70% à 90% de l’énergie contenue dans l’air vicié extrait. Avec une VMC double flux, la chaleur dégagée par la cuisson, la toilette, l’appareillage électrique et toute autre source de chaleur, y compris celle émise par les occupants, eux mêmes, contribue et participe au chauffage de l’habitat.
Dans le cas d'une maison passive conçu avec une paroi hygroscopique ou perspirante, on pourrait penser que l'installation de ventilation double flux est superflux. C'est sans compter, sur le niveau de confort principalement recherché par le concept même d'une telle conception "passiv", confort procuré par l'omogéniété de chaleur offert par cette installation, ce qui la rend indispensable, tout aussi bien que les deux autres équipement enveloppe et menuiseries, enveloppe conséquente et étanche à l'air et la menuiserie performente susceptible d'assurer le captage solaire, deux équipement dont les coûts sont bien plus important.